Je réalise ma Vannerie
Accueil > Les différents matériaux > Le Châtaignier

Le Châtaignier

jeudi 3 novembre 2011,
par  


Comment préparer le châtaignier pour ma vannerie ?

Pour ramasser les perches de châtaignier


Il faut attendre la fin octobre lorsque la végétation est au repos.
Coupe de perche de châtaignier

Choisissez des pousses de 3 ou 4 années partant du pied d’une souche que l’on appelle ’rejets’. Ces brins font environ 3 ou 4 centimètres de diamètre, les couper au plus près du pied à l’aide d’une serpe. Puis couper l’autre extrémité au premier noeud car le but est d’obtenir le plus de longueur possible soit généralement 1,50 mètres. Le brin coupé doit impérativement être tendre. Si celui-ci est cassant, il ne fera pas l’affaire pour votre ouvrage, c’est ce que l’on appel du bois mort cuit.



Le traitement l’épluchage, et la préparation des brins


Plusieurs techniques sont utilisées, voici les principales que j’ai pratiquées dans divers cadres.

Four Banal

la technique du four banal : Après le préchauffage du four, enfournez les brins hors des flammes afin de les cuire. Les sortir lorsqu’aux extrémités des brins vous apercevez de la sève mousser.

Cheminée ouverte

La technique de la cheminée ou poêle à bois : même principe que pour le four banal, mais vous devez passer chaque brins devant la flamme sans pour cela les brûler.

Bac inox pour cuisson en étuve

La technique en étuve : Pour cela il faut être équipé de cuve (un chauffe eau hors d’usage peut faire l’affaire). Chauffez ce récipient rempli préalablement d’eau. Plongez dedans votre récolte et laisser bouillir environ deux heures.

Il ne vous reste plus qu’à retirer l’écorce, en l’épluchant avec un couteau. Prenez garde à ne pas vous brûler !



Fendre les brins


entailler à la serpe

La technique employée pour démarrer la coupe des plus grosses sections, est d’utiliser une serpe pour fendre et écarter la tige en deux parties. Un couteau sera suffisant pour des petites sections.

pression au sol 1

Ensuite vous adopterez la méthode qui vous convient le mieux pour fendre vos brins. posé au sol, contre soi, contre un mur... (voir les divers techniques sur les clichés à suivre).

pression au sol 2

Le but étant de diviser en deux, puis en quatre votre perche de châtaignier.

pression au sol 3

Posez l’extrémité de votre brin au sol et exercez une pression vers le sol identique sur les deux parties que vous écartez. Si un brin commence à réduire de section appuyez plus fort sur l’autre et l’équilibre se fera.

pression au mur
pression vers soi

Sur les quatres tiges, retirez l’aubier, le cœur du bois. Le résultat vous permettra de réaliser des côtes, coutants, et des éclises dont nous aborderons la fabrication plus loin.

Après quelques perches, le châtaignier n’aura plus de secrets pour vous.


Profitez de la souplesse des quelques perches due à leurs cuisson, pour réaliser des anses. Courbez délicatement votre brin sur votre genoux, jusqu’à faire un cercle aux dimensions souhaitées. Ligotez le,, il gardera cette forme une fois sec. D’autres brins pourront êtres installés sur des moules créés pour l’occasion afin de former des environs partie haute du panier et des coûtants les côtes du panier.

Faire une anse
Installation sur moule


plessis ou Fascines en châtaignier

En exterieur le châtaignier est très approprié car très résistant aux intempéries. Choisir de longues perches, les fendre en deux et tressez les sur les piquets de châtaignier préalablement plantés à intervalles égales. Sur des petites réalisations la perche peut être conservée entière.



    Ce site est en constante évolution. Pour recevoir GRATUITEMENT les nouveautés par email, inscrivez-vous à ma LETTRE D'INFORMATIONS

  • IMPORTANT : Votre email est confidentiel et ne sera jamais divulgué à des tiers. Vous pourrez vous désinscrire de la Lettre d'informations à tout moment.



Suivre la vie du site RSS 2.0

Indiquez ici vos coordonnées
Pour cela, rendez-vous sur cette page